LLouis

Project

FORD-F250-6.9 #1986

Les Séries F, font la grande Amérique.
Robustes, outrageusement puissant, j’en aurai toujours un sur mon parking.
D’abord un 6.9 TD, ensuite le sublime 7.3 Carterpillar et enfin l’inconcevable Excursion 6.8 V10.

La première génération remonte à 1948.
Ford ne lâchera jamais l’affaire, les F font partie des véhicules les plus construit au monde.
Ce premier rôle est assuré grâce à leur usage utilitaire certes, mais pas seulement.
Ce sont aussi des routiers infatigables.

J’ai tracté avec ces bœufs des caravanes dont la longueur ferait pâlir un gitan fortuné (à supposer qu’il y en ai d’autres).
J’ai grimpé (et descendu) toutes les bosses des Alpes.
Laceter, du verbe emprunter des lacets que j’invente fort à propos ; laceter donc, tous les versants du Galibier avec fort équipage.

Il n’y a pas mieux, pas plus solide, pas plus fidèle, plus utile.
Vider Ikea en un seul voyage, voyager, tracter, rider.
J’ai dormis dans la benne, sous le hard top, plus d’une fois.
Après quelques économies, j’achèterai une cellule au bord d’une route en Suisse, à un ancien pilote du Continental Circus qui en avait fait sa demeure itinérante.

Que du bonheur.
J’ai toujours son petit-fils, un excursion V10 2002.
Je me ferai incinérer avec …